Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

Mairie de Luc-la-Primaube
6 place du Bourg
12450 Luc-la-Primaube
Tél : 05 65 71 34 20

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
@ contactez-nous

 

  W3C

Cérémonie de vœux à l’Espace d’Animation de Luc

paragraphe« Union et action(s) pour l’année 2013 »

 

 

 

Le 4 janvier en début de soirée, de très nombreux Luco-Primaubois, mais aussi des élus – le député, les maires de Rodez, Sébazac, Olemps, Baraqueville… - avaient répondu à l’invitation de Jean Philippe Sadoul et du conseil municipal.

 

Des bises, des accolades, des poignées de mains…, de longues minutes durant Jean Philippe Sadoul et plusieurs de ses adjoints, Guy Catala, Christian Delheure, et Dominique Gombert en tête, ont sacrifié à la tradition. Aux sons musicaux des "Savignoni Trio", des vœux en veux-tu en voilà souhaitant santé, bonheur et prospérité à tous les invités accueillis à l’entrée de l’Espace d’Animation de Luc.

 

 

 

« En 2012, la France a perdu du temps »

Vint ensuite le temps du tout aussi traditionnel petit discours du premier magistrat. Crise, instabilité, précarité…, les mots employés par Jean Philippe Sadoul furent forts pour qualifier une année 2012 durant laquelle « la France, qui affiche un 19e mois consécutif de hausse du chômage, a perdu du  temps ». Pas question pourtant de tomber dans la sinistrose. Même s’il a parfaitement conscience qu’aucun territoire, quelles que soient sa dimension et sa vocation, n’échappe à cette morosité et à une nécessaire modernisation, il reste optimiste. A une condition : « En 2013, union et actions devront être privilégiées ». Le challenge vaut évidemment  pour la commune de Luc-la-Primaube.

 

 

Le soutien aux associations de la commune

Après avoir rappelé les grands axes stratégiques de la politique menée depuis le début du mandat – « cadre de vie, environnement et lien social », après avoir fait un rapide point sur l’avancement des deux grands projets de requalification et de réaménagement en cours à La Primaube et à Luc, Jean Philippe Sadoul a surtout insisté sur les solutions de financement qui existent notamment à travers des schémas de partenariats. Un mot sur la nécessité d’être à la fois « plus solidaire et plus attractif », un rappel du soutien de la commune au dynamisme insufflé par les quelque 50 associations du territoire…, l’heure était venue de laisser la parole aux jeunes de la commune qui s’apprêtent à participer à l’édition 2013 du 4 L Trophy, cette épreuve sportive et humanitaire à la fois, qui va les conduire jusqu’aux pistes marocaines où ils vont pouvoir distribuer des fournitures scolaires et paramédicales aux jeunes les plus en difficulté.

 

Si les voitures sont déjà prêtes – 2 des 3 véhicules avaient d’ailleurs investi la salle de l’Espace d’Animation -, reste maintenant à boucler les budgets : « 6 000 à 7 000 euros sont nécessaires pour pouvoir prendre le départ de cette fantastique aventure. Si certains parmi vous veulent nous aider à accomplir notre rêve, nous sommes à leur entière disposition… », ont ainsi lancé les jeunes étudiants sous les applaudissements.

 

L’assistance pouvait alors être invitée à se retrouver pour partager le pot de l’amitié. Dans une ambiance chaleureuse et conviviale, le bal des bises, accolades et autres poignées de mains pouvait se poursuivre entre deux coupes portées à une bonne année 2013.